compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tibériade

Imprimer

multiplication des pains.jpg

 

Tibériade*

 

Autre temps

 

Autres rives

 

Autre temps de partage

 

Sur les Rives du Temps

 

Autres précurseurs

 

Autres quêtes

 

D’un même Amour

 

À partager

 

D’une même manne

 

Offerte à tous

 

Mais aussi un même Cœur

 

Ouvert à tous

 

Mais une même Coupe

 

Pour déverser le Breuvage

 

D’éternité

 

Pour désaltérer les assoiffés

 

D’Amour

 

Même quête

 

En d’autres temps

 

Sur d’autres rives

 

Pour accueillir les assoiffés

 

D’Amour

 

Pour leur ouvrir nos bras

 

Nos Cœurs

la cène.jpg

Pour partager la même Cène

 

Le même repas

 

Fraternel

 

Proposé à cette humanité

 

En détresse

 

 

Tibériade

 

Tibériade

 

Multiples attentes

 

Multiples offrandes

 

Aux déshérités de la Terre

 

Aux assoiffés de liberté

 

Multiples bras tendus

 

À ces êtres nus

 

Éperdus

 

Chahutés

 

Exploités

 

Martyrisés

 

 

Et pourtant

 

Tant de possibilités

 

D’hébergements

 

Pour ces femmes et ces enfants

 

 

 

Combien de temps

 

Faudra-t-il attendre

 

Pour les recueillir

 

Les nourrir

 

Les soigner

 

Leur offrir

 

Le pain du pardon

 

De la rédemption ?

 

Multiplions

 

Oui multiplions


Les occasions

 

Les oraisons

 

Les bénédictions

 

Et non les abandons…

 

 

 

Et pourtant

 

 

Et pourtant

 

 

Il suffirait d’un même élan

 

D’’un seul Cœur

 

Pour leur proposer le bonheur

 

Pour élever l’humanité

 

Dans sa dignité

 

Dans une même fraternité

 

Pour grandir

 

Pour agrandir

 

Notre Cène

 

Pour offrir le partage

 

Et préparer le Nouvel Âge

 

De l’universel Amour

 

 

De l’universelle Paix

 

De l’universelle Réunion

 

Des peuples

 

Dans le Cœur d’une même humanité

 

Sur le chemin de la dignité…

 

 

 1 Après cela, Jésus s'en alla sur l'autre rive de la mer de Galilée, la mer de Tibériade. 2 Une grande foule le suivait, parce qu'elle voyait les signes qu'il produisait sur les malades. 3 Jésus monta sur la montagne ; là, il s'assit avec ses disciples. 4  Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche.

5 Jésus leva les yeux et vit qu'une grande foule venait à lui ; il dit à Philippe : Où achèterons-nous des pains pour que ces gens aient à manger ? 6 Il disait cela pour le mettre à l'épreuve, car il savait, lui, ce qu'il allait faire. 7 Philippe lui répondit : Deux cents deniers de pains ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un peu. 8 Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit : 9 Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons ; mais qu'est-ce que cela pour tant de gens ? 10 Jésus dit : Faites installer ces gens. — Il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu. — Ils s'installèrent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes. 11 Jésus prit les pains, rendit grâce et les distribua à ceux qui étaient là ; il fit de même pour les poissons, autant qu'ils en voulurent. 12 Lorsqu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Ramassez les morceaux qui restent, pour que rien ne se perde. 13 Ils les ramassèrent donc ; ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d'orge qui restaient à ceux qui avaient mangé.

14 A la vue du signe qu'il avait produit, les gens disaient : C'est vraiment lui, le Prophète qui vient dans le monde.

15 Jésus, sachant qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, seul.

(évangile selon Saint Jean , d'après la Nouvelle Bible  Louis Segond)

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel