compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CHANTS DE L'AME

  • Te Deum

    Imprimer

     Te Deum

     

    Gloire à Toi

    Maître des Cieux

    De l'Univers

     

    Le Monde s'emplit

    De Ta Gloire


    Alléluia

     

    Te Deum

     

    Sur le fil du temps

    Les Anges ne cessent

    De proclamer

    Des Alléluias

    Aux quatre coins de l'Univers

    Infini

     

    Qui chantera sans fin

    Des odes

    Des louanges

    Des notes cristallines

    Sur les ondes

    De la Créations

     

    Te Deum

     

    Qui chantera

    Des Alléluias

    Et portera Sa Voix

    Jusqu'aux confins

    Du Temps

    Et de l'Espace ?

     

     

    Qui portera

    Ta Parole sacrée

    Ode de Vérité

    D'Amour

    De Beauté ?

     

    Te Deum

     

    Oui, portera au-delà

    Des mondes

    Au-delà des ondes

    Dans les lieux

    Les plus reculés

    Des plus obscurcis

    Aux plus lumineux

    Ta Parole bénie

    Ta parole sacrée ?

     

    Te Deum

     

    Le Temps est venu

    De parler

    De chanter

    De proclamer

    Tes Paroles sacrées

    O Père bien aimé

     

    De proclamer

    De chanter

    Tes Paroles

    De Vérité

     

    Le Temps est venu !

     

    Alléluia

    Alléluia

    Alléluia !

     

     

    Le Te Deum est un hymne latin chrétien. Dans les manuscrits anciens, on lui donne aussi parfois les titres de laus angelica (louange angélique), hymnus in die dominica (hymne pour le dimanche)1, ou hymnus ambrosianus (hymne ambrosienne, par allusion à l'un de ses auteurs présumés, Ambroise de Milan. Cet hymne en prose ou in directum en latin, de structure archaïque, date probablement de la fin du IVe siècle ou du début du Ve siècle2. Il est chanté à l'office monastique et romain des matines (vigiles ou office des lectures selon les appellations) ou des laudes (des dimanches et de certains jours de fête).

    En dehors de la liturgie des heures, le Te Deum est chanté à l'occasion de services solennels d'action de grâce (victoires, fêtes nationales, naissances princières, saluts, processions etc.) et dans toutes les circonstances où l'on veut remercier Dieu de quelque chose. Il a ainsi fait l'objet de très nombreuses créations musicales.

     

  • Tumulus de Kernours, le Bono.

    Imprimer

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Tout en ouverture

    Sur le Chariot d'Arthur*

     

    Force tellurique ancrée

    Dans le granite

    Puisant l'eau

    De la Rivière d'Auray

     

    Force puissante

    Inhalant les énergies

    De la Terre granitique

     

    Pierres-Force implantées

    Dans la Terre

     

    Couloir initiatique

     Afficher l'image d'origine

    Chambre nuptiale

     

    Pour l'accomplissement

    Astral

    YIN YANG

     

    Rythmes ondulants

    Dans l'espace tellurique

    Cosmique

     

    Lieu sacré

    Implanté

    Dans le monde

    Secret

    Intérieur

     

    Silence

    Du Monde intérieur

     

    Écoute des ondes

     

    Ressenti

    Guérison des plans inférieurs

     

    Montée des flux

     

    Montée silencieuse

    Des forces

    Dans le Respect

    De l'Ancien Temps

     

    Pèlerinage aux sources

    Du Temps

     

    Mémoires retrouvées

     

    Autel de la Déesse Mère

     

    Bénédiction des flux

     

    Dana remercie

     

    AMEN

     

    AUM

     

  • Sant Weltaz / Saint Gildas

    Imprimer

    Afficher l'image d'origine

    Vagabondant

    Sur les mers et les océans

    Pour prêcher l'Évangile

    Aux peuples d'Armorique

    Les porteurs de la Parole

    Des anciens temps reprennent

    Leur bâton de pèlerin

    Pour lancer dans les courants

    De l'ère nouvelle

    Les valeurs éternelles

    De l'Amour lumineux de Christ

    Sauveur des cœurs

    Semeur d'Amour

    Et de Vie

     

    Les nouveaux chrétiens lancent la Parole à tous les

    humains pour appeler à plus de fraternité, de tolérance,

    de joie lumineuse à toutes, à tous, à toutes les races du

    monde.

     

    Les bras s'étendent les uns vers les autres.

     

    Les mains se tiennent solidement pour partager le pain et

    les idées nouvelles et fraternelles.

     

    Christ est présent au-delà de toute apparence, de tout

    dogme, de toute croyance.

     

    Le peuple de Dieu est en marche vers les Cieux, les

    nouveaux cieux de l'ère nouvelle et fraternelle.

     

    Je suis Gildas, ton frère de lumière. Merci de ton écoute !

    Afficher l'image d'origine

    Ermitage Saint Gildas

     

  • Isaïe dans la nuit

    Imprimer

    Afficher l'image d'origine

    Isaie

    Dans la nuit

    Éclaire le tombeau des Patriarches

    Des Gardiens de la Loi

    D'Israël

     

    Isaïe

    Dans la nuit

    Tient le Flambeau

    De la Vie

     

    Il éclaire la nuit

    Des hommes

     

    Il montre le Chemin

    De Lumière

     

    Il dresse Son Flambeau

    De Vérité

    Qui luit dans vos nuits

     

    Isaïe t'épaule

    Dans Ta voie

     

    Il porte la Parole

    Haut et fort

     

    Il appelle à la Paix

    Qui transcende

    Les fracas

    Le brouhaha

     

    Isaïe porte la Lumière

    Il entraîne les sages

    Et d'autres frères

    De Lumière

    Sur le Chemin de Lumière

     

     

    Isaïe porte la Parole

    Au-delà des frontières

    Du visible

    De l'invisible

     

    Il est le Patriarche

    Qui appelle

    Qui lance l'Appel

    A la Paix

    A la Fraternité Universelle

     

    Isaïe te remercie, frère

    Et se tient à tes côtés

    Jour et nuit

    Dans ton Cœur

    Ton Esprit

     

    Alléluia

    Alléluia

    Alléluia

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

  • Frère ou soeur, enfant du Père

    Imprimer

    Frère ou Sœur

    Enfants du Père

    Dans un même Cœur

    Œuvrant sur Terre

    La Terre Mère

    Voilà l'accomplissement

    Des cœurs ouverts

    Durant cette ère

    En fin de carrière...

     

    Frères et Sœurs

    Enfants du Père-Mère

    Du même Père-Mère

    Cœurs ouverts

    Dans l'éther

    Œuvrant dans la matière

    Mental ouvert

    A la Lumière

     

    Lumière de l'Ame

    Quelle merveille

     

    Alignés

    Centrés

    Imprégnés

    D'Amour et de lumière

    Alignés dans l'UN

    Dans la Joie

    D'Ishvara

     

    Le monde s'imprègne

    De Ma Joie

    Dit le Père à tout va

     

    Avance, avance

    Pour que Mon Règne

    Accomplisse des merveilles

    O merveilles

     

    Ouvre les Oreilles internes

    Tes yeux intérieurs

    Et ton Cœur

     

    Amen

     

  • Au Ciel de la Conscience

    Imprimer

    Au Ciel de la Conscience

    L'Âme réfléchit

    L'Âme se tourne

    Vers la Lumière

     

    Dans le Silence du matin

    Calme

    Le Soleil apparaît

    Á l'horizon

     

    L'Âme s'élève

    Vers Son Royaume

    Royaume de l'Âme

    Intériorisée

    Révélée

     

    Puis elle se tourne

    Vers le monde d'en-bas

    Pour éclairer

    Le Chemin

    Á ses frères et sœurs

     

    Elle appelle

    Rassemble

    Chante l'Unité

    La Fraternité

     

    Elle redescend de Sa Montagne

    Pour appeler le Troupeau

    Et le conduire à nouveau

    Vers le haut

    Le Très-Haut

     

    Inlassable travail

    D'Amour

    L'Âme chante dans l'Univers

    La Vie et la Lumière

    Du haut vers le bas

    Puis du bas vers le haut

    Le Très-Haut

     

    Elle tisse sa Toile de Lumière

    Son Cœur se dilate

    S'expanse

    Emplit l'Univers

    Du SON Primaire

     

    Et le SON se répercute*

    Á l'infini

     

    Et le Soleil de la VIE

    Inonde le Ciel

    De Sa Lumière

    Á l'infini

    Toujours à l'infini

     

    .

     

    AUM AUM AUM

     

    * A cet instant, sonne la cloche de l'église...

     

     

     

     

  • A la croisée des mondes

    Imprimer

    A la croisée des mondes

    A la croisée des sphères

    Les mondes s'entrecroisent

    Se multiplient

    Se démultiplient

    A l'infini

     

    Ronde des mondes

    Ronde des ondes

    Rondes des courants

    Multicolores

    Transparents

    Se démultipliant

    A l'infini

    Dans la nuit

    Cosmique

    Féerique

    Christique

     

    Tout s'embrase

    Tout s'enflamme

    Dans les flux étoilés

    De la nuit

    Cosmique

    Christique

     

    Tout s'évapore

    Disparaît

    Dans le point

    Lumineux

    De l'Un

    De Dieu

     

     

    Amen

     

  • Parole de Sphinx

    Imprimer

    THOUTMOSIS IV *


    Pourquoi jaillir de la nuit

    Des temps ?

    Pourquoi jaillir des sables

    De ma mémoire

    Ici

    Maintenant ?


    De l'Atlantide

    Retrouve encore

    Quelques bribes,


    Voilà la Réponse du Sphinx

    O roi d'un temps oublié


    Garde en permanence

    Cette mémoire

    Ce savoir

    Utile en cette fin des temps

    Mets-toi en retrait

    Pas en avant

     

    Je suis le Sphinx

    Surgi de la nuit

    Des temps

    Pour ce temps


    Je suis d'un ailleurs

    Qui n'existe pas


    Je vis dans le Cœur de chacun

    Lumière de l'UN

    Je répands la Science

    De l'indicible

    Dans le monde visible


    Tout s'accomplit selon la LOI de l'UN

    Infailliblement

    Je surgis de l'UN

    Pour le Temps Présent

    sphinx.jpg

    Mes Paroles ici

    Sont scellées

    Dans le secret de ton Cœur